La Chabagny de la rue Saint-Placide

Folle parmi les folles

Je souhaitais vous parler dans cette page web d'une folle d'origine Yougoslave. Elle s'était mise en tête de me rendre la vie infernale et elle y ait bien arrivée. Elle m'a fait suivre après que j'ai quitté Paris avec de hauts moyens dont elle n'aurait pas du disposer. Son ex, Eric Dérhy n'est rien d'autre qu'un policier.

Sandrine Chabagny est une de ces extrêmistes qui parce-que vous n'avez pas répondu à leurs avances vous sabotent l'existence. Je voudrais faire remarquer que c'est une fanatique anti-musulman et devrait avoir des origines arméniennes et juives.

Cette folle invétérée a utilisé la communauté noire pour m'harceler et saboter mes projets. Ils n'en demandaient pas tant. De toute manière c'est la spécialité des nègres de vous jalouser et vous provoquer, menacer, etc. A ces personnes s'ajoutent les policiers Yougoslaves, dont les Serbes Demona Immunovic/Immovic et Sébastien Dogean ou des Bosniaques musulmans

Elle a plusieurs enfants, chacun d'hommes différents dont un garçon qui se prénomme Matteo Chagagny et dont le père est probablement israëlite.

Avec son réseau au confluant de la police, des médias et des agences elle a pu me rendre la vie très compliquée. Elle a voulue échanger un élément de sa vie intime et bien je vous en fait part maintenant : elle a pratiqué la double pénétration en 2003, c'est-à-dire une bite dans la chatte et une dans le cul, peut-être a-t-elle persévérée, ou frôlé les tapis des palais à orgies des policiers, gendarmes et autres corps de l'Etat de la partouze d'élite dont des Suédoises.

Désolé de vous faire cela Mme Chagagny, mais voilà je ne me laisse pas faire et vos amis frontistes ou gauchistes après avoir préparé un viol intellectuel contre ma personne et les membres de ma famille qui ne vous avait rien fait, ont eu la maladresse de me dire le mal que j'avais pu vous faire. Du coup, je me dis que je dois continuer à vous en faire, d'autant plus que vous souhaitez travailler avec des enfants. Peut-être arriverons-nous à démêler ce litige qui nous oppose à travers les ages.

rue Saint-Placide
75006 PARIS

Contact